Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 641
Invisible : 1
Total : 645
· ode3117 · Lafleurquirime · HF.TELLER
13140 membres inscrits

Montréal: 8 avr 11:00:56
Paris: 8 avr 17:00:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Lastum Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
   

Lastum

Poèmes : 27
Commentaires : 417
Connexions : 893
Pages consultées : 14577

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 24 octobre 2008
Dernière connexion : il y a 8 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : camille
Date de naissance : 9 mars 1993
Sexe : Masculin
Lieu : Là où chantent les mots.
Profession : Apprenti-troubadour.



Autres informations

Film préféré : Le labyrinthe de Pan
Écrivain ou poète préféré : Bernard Werber




Passe-temps

Rêver.



Son histoire

Ma foi...
Envoyez un mail si le coeur vous en dit. Et si vous ne le faites pas, c'est qu'au fond ça ne vous intéresse pas. Donc pas d'histoire.



Projets futurs

Rêver.



Autre

Toutes les critiques sur mes poèmes sont acceptés, négatives comme positives, même si le symbole (CC) n'est pas inscrit.

A cet auteur disparue du site, un dernier hommage aucunement funèbre: LUNEALAUTRE, j'ai aimé tes vers.

Quelques poèmes qui ne sont pas dans mes favoris par manque de place, et comme mon profil en a plein (de place ^^) j'en profite pour les y mettre.

1- Nous étions fragiles par Rose C

2- Les gosses de papier... par Eleven

3- Je suis un débris. par lumignon

4- Deux par Caelie

5- Requiem Aux Souvenirs par Sally Segh

6- Quarante quatre jours par oui

7- Ambre de comète par Eriune

8- Mille Baisers par Nymphette

9- Des ans chantés par Eriune

10- No Rainbow For The Widow par Lykan

11- Je voeu... par Eriune

12- Le Diable, les sirènes, les comètes nous mentent parfois

13- [i] La jongleuse



Dernière entrée au journal

Publiée : 4 mai 2009 à 14:30
Titre : Chaos de pensées. - 1 commentaire sur cette entrée

Chaos de pensée

Rien, à dire, rien à penser, juste écouter de la musique.
Faire trembler les murs.
Rédiger un article....pas envie.
Donc je note ceci: Article en construction.
Comme mon cerveau tient.
Cerveau en reconstruction.
Restructuration.
Crise certes non-financière, mais bien pire. Crise neuronale.
Abstraction de mes sens qui tournent en rond, désespérés, cherchant un échappatoire.
Des années de cour, qui n' ont servis à rien au final, je ne sais pas contrôler mon cerveau.
Mon cerveau me contrôle, je m' autocontrôle, mais j' aimerais être le contrôleur de ce contrôle automatique.
Sur l' autoroute, des dépassements de vitesse. Dans ma tête des dépassements de pensée.
Mais moi je n' ai ni radars, ni Police, alors mes sens accélèrent.
Anti-thèse de l'être humain qui veut contrôler le monde mais ne se contrôle pas lui-même.
Pourtant ça doit être pratique, de temps en temps, de se dire: "Stop cerveau, arrête, tu as dépassé les limites, tais-toi ne pense plus."
D'appuyer sur le bouton off. Mais hormis la nuit, impossible.Les pensées turbulentes nous bousculent, puis nous bousculons les autres pour leur faire comprendre que notre cerveau est problématique. ( dsl j' avais bien dit que c'était pas de ma faute -_-' ).
L'être humain est un oxymore.
Composé de deux hémisphères, son cerveau n' a pas le mêmes idées de chaque coté.
Les cerveaux se déchirent.
Guerre ininterrompue de la raison et de la passion.
Le jour, c' est l' hémisphère de la logique qui remporte.
La nuit celui de l' impulsion.
Ce que le jour, nous appelons une impulsion soudaine serait donc parfaitement logique?
Ou dut à une percée de notre autre hémisphère qui a remporté une victoire? Question philosophique d'importance.
Que je pose sans attendre de réponse.
Je pense qu'une bonne décision doit être prise la nuit, pour permettre à la passion de la créer, afin que le matin la logique la caresse, la module et la rende possible.
Trêve de réflexions.
Cet article est un brouillon, ne vous attardez pas dessus. Réalisé, pour ainsi dire, main levée, sur l'impulsion du moment.
Je dois donc m'endormir à moitié pour émettre des pensées aussi étrange.
Dans mon cerveau ces derniers temps tout est fluide.
Seuls les réactions des autres m'interloquent un peu. Euphémisme.
Beaucoup.
Saviez-vous que le cœur n' est que grosse pompe à sang qui n'est pour rien dans nos sentiments?Qui ne sert qu'à nous faire vivre? Voilà à quoi nous ont réduit les scientifiques.
A un tas de tube rempli de liquide entouré d' une enveloppe.
Une agréable caresse s'est transformé en "un contact tactile déclenchant des réactions épidermiques intéressantes".
Désolé messieurs en blouse blanche.
Mon cœur à moi et tout rouge, mais pas de sang. Rouge d'amour certainement. Et ne ressemble pas à vos manuels.
Pour moi une caresse est un moment d'éternité. Vous me répondrez que le temps est pour tous le même.
- "Une odeur, n'est qu'une technique utilisée par les animaux/végétaux dans un but généralement reproductif" Faux. Une odeur c'est Tout. Une odeur est un poème délicat qui flotte dans l' air.
- L' amour n'est pas " un déversement de phéromones entraînant des réactions étranges et variés de la part du cerveau ". L' amour c"est une odeur, un coeur, une caresse. Juste ces trois choses assemblés avec quelques variantes.
Votre science coupe tout en petit morceaux. Mais ne voit pas l' ensemble. Que je revendique.

En Vers Et Contre Tous.

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
L'âme de la plume (Poèmes d'amour)
- La malade (pseudo-calligramme) (Poèmes d'amour)
- La Malienne et la pie piailleuse (Autres poèmes)
- L'après-demain (Poèmes par thèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1026/13137

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.6%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.5%
 
 323 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.