Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 35
13569 membres inscrits

Montréal: 24 sept 17:59:24
Paris: 24 sept 23:59:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Aude Doiderose Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   

Aude Doiderose

Poèmes : 796
Commentaires : 22718
Connexions : 22185
Pages consultées : 354083

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 14 mars 2009
Dernière connexion : il y a 8 heures

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : Ex-Aude Droitdanslemur
Sexe : Féminin
Lieu : Qu'est-ce que ton baiser ? Un lèchement de flamme.
Profession : Ecrire c'est s'empêcher de vivre.



Autres informations

Film préféré : Celui que je me fais
Style musical préféré : On ne devrait écrire des livres que pour y dire des choses qu'on oserait confier à personne. (Cioran
Écrivain ou poète préféré : Tu as compris?Tu as pardonné?Tu as oublié?Quelle méprise, tu as simplement cessé d'aimer (Schnitzler
Personnage de bande dessiné préféré : Je ne lis pas de bande dessinée




Passe-temps

Évidemment écrire.
Écrire des poèmes, les donner à lire à ceux pour lesquels je les ai écrits. Attendre qu'ils m'en remercient.
Et un jour écrire un livre, un vrai, si on me laisse tranquille.



Son histoire






Autre





Dernière entrée au journal

Publiée : 28 août à 07:25
Titre : J'entends des voix - 12 commentaires sur cette entrée


J’entends des voix. Certaines sont bienveillantes, je les écoute. Elles me disent d’écrire, de reprendre tout de zéro, de repenser mes paradigmes, mais, bon, je n’ai pas de paradigme. Je n’ai pas non plus de parachute, j’ai intérêt à bien tenir le manche.
Quand je vais à la salle de sport, je m’efforce. J’entends la douce voix de mon coach qui me dit : ne reste pas dans ta zone de confort. Mais je n’ai pas, là aussi, trouvé le moindre confort dans l’effort. J’ai juste l’impression, parfois, que c’est plus cuisant, pas la plus petite once d’endorphine, mais, selon le précepte « ça fait du bien quand ça s’arrête », quand j’ai fini je me sens mieux. Je me dis, par conséquent, que je fais ce qu’il faut.
Une nouvelle voix m’a dit, récemment, de changer de voie. De revenir sur le droit chemin, mais je vois bien que ceux ou celles qui le suivent n’en sont pas si satisfaits.
Parfois j’entends la voix de Dieu. Enfin, non, je me dit qu’il entend la mienne, plutôt. Il m’attend au tournant, mais pour l’instant j’erre sur des sentiers de traverse. Je finirai bien par retrouver l’autoroute du salut.
J'envie les gens qui entendent des voix de l'au-delà. Moi je ne capte rien, je n'ai aucune conviction, j'avance au radar.
Il paraît, d’après une voix qui m’écoute, que je suis soprano. Je chante peu, sauf dans ma voiture, toutes fenêtres fermées parce que je ne suis pas sûre de chanter juste. Mais chanter, crier, me fait un bien fou. Chez moi, je suis plutôt taiseuse. C’est pour cela que j’écris.
Il y a une voix que je n’entends pas, que je n’entends plus. Dommage car elle avait le pouvoir, par son intonation, de me rendre heureuse. Elle s’est tuée toute seule.
J’ai accroché un portrait dans mon salon, surnommée Nelson. Sa bouche est close, il se tait et regarde ailleurs. C’est une présence et non une compagnie.

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
Une jambe et puis l'autre (Textes érotiques)
- Fleur bleue Aubépin des Ardrets et Aude (Poèmes collectifs)
- Etc… (Poèmes tristes)
- Le temps, ou si peu (Poèmes d'amour)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1042/13187

8.7%
 
 91 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 81 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.6%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 19 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 113 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 199 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 326 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.