Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 31
· Aude Doiderose · Baudelaine · Cioran
13088 membres inscrits

Montréal: 24 juin 11:57:46
Paris: 24 juin 17:57:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Cerdick Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



«Un poème bouge avec le temps (Jacques Roubaud)»
   

Cerdick

Poèmes : 32
Commentaires : 115
Connexions : 137
Pages consultées : 4574

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 20 mars
Dernière connexion : il y a 10 heures

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : (...)
Date de naissance : 13 janvier 1949
Sexe : Masculin
Lieu : Occitanie
Profession : Retraité



Autres informations

Film préféré : Un peu de tout. Avec une attirance pour le "Noir et blanc" des années passées
Style musical préféré : Jazz & blues, musique Celte, flamenco. Ainsi que des chansons françaises à texte, à vrai texte.
Écrivain ou poète préféré : De Rimbaud à Prévert, en passant par Hugo, Lamartine, Musset et tant d'autres.
Personnage de bande dessiné préféré : Astérix, Snoopy, le chat Garfield et celui de Geluck




Passe-temps

La lecture, les flâneries hors du béton armé, l'écriture, les gens ... et de temps en temps, la solitude. Souvent, même. A noter que je tiens à me qualifier de "solitaire très sociable". C’est-à-dire que de temps en temps, j'aime à me retrouver isolé parmi la foule.



Son histoire

En résumé, quelques 615 072 heures passées dans divers endroits du globe.



Projets futurs

Après l'enterrement de ma vie de garçon célébrée il y a 1/2 siècle lors d'une soirée très "à rosé", la mise en bière de ma vie de vieux bougon. Une vie "d'orge et déjà" bien essorée.



Autre

Mes sujets d'inspirations sont un vrai méli-mélo. Tant et tant de pensées différentes se bousculent dans ma tête, cherchant à s'exprimer avec une impatience que j'ai peine à réfréner. Poésie, textes, réflexions personnel, journal intime, société, fantaisies. Je passe régulièrement du rire aux larmes et vice-versa.

«Il faut rire avant d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri La Bruyère (1645/1696)».
«Je me presse de rire de tout, de peur d’être obligé d’en pleurer Beaumarchais (1732/1799)»

Tout ceci pour expliquer mes tendances scripturales. Les unes teintées de grisaille et les autres bariolées de fantaisies. Dans une extravagance raisonnablement irraisonnable. Enfin, c'est ainsi que je veux le présenter.

POÉSIE.
L'un de mes principaux penchants est concentré sur la versification et propose des extraits de mes recueils personnels. Parfois autobiographiques, parfois inspirés par une réalité qui n'est pas mienne mais que parfois j'aurais aimé avoir vécu ou pas.

ÉCRITURE.
Par le biais de toutes ces impulsions intérieures, je propose également des nouvelles de quelques pages. Quelques écrits fictionnels plus ou moins longs dans lesquels, comme dans presque toutes mes publications, j'y insère la traduction de mes regards personnels sur les attitudes humaines d'hier et d'aujourd'hui. Parfois avec tendresse, parfois avec ironie. Jamais avec malveillance mais, encore une fois, avec ça et là un petit soupçon d'excentricité ainsi qu'un certain amusement.

JOURNAL intime.
En parallèle, un besoin instinctif me pousse à également rédiger ce journal intime évoqué plus haut ou tout du moins, à tenter de reconstituer quelques périodes de mon enfance et de mon adolescence. Ceci, avec le peu de vérité glanée ça et là, au contact de parents qui tenaient à vivre en dehors de leur progéniture. Des géniteurs qui me voulaient dans la position des singes de la sagesse : ne rien voir, ne rien entendre et surtout ... ne rien dire.

RÉFLEXIONS.
Quelques impressions personnelles. Plus ou moins poétique, moins ou plus pragmatiques. Des méditations suite à des constations intégrées au cours de mes déambulations quotidiennes.

SOCIÉTÉ.
Des coups d'œil sur la société, matérialisés au travers de quelques textes. Graves ou fantaisistes. Des regards sur ce et ceux qui nous entourent. Des réflexions parfois critiques, mais sans l'âme d'un censeur et assez souvent teintées d'humour. Notamment, des sortes de communiqués divers que je transcris en étant fortement influencé par les infos fleurissant sur le web. Ainsi que par mes attentions portées au cœur de nos collectivités. Dans leurs différentes évolutions journalières. En évoquant les avantages et les inconvénients de tel ou tel choix de vie. De même que paradoxes et autres irrationalités. Des façons d'appréhender la vie retranscrites ainsi que je le ressens et que j'estime selon une opinion somme toute très personnelle. Mais pour de plus amples informations, il suffira de se risquer à y jeter un petit coup d'œil afin de forger sa propre opinion.

FANTAISIE, etc.
Ainsi donc, entre blOguer et blAguer, il n'y a qu'une lettre matérialisant une petite frontière qu'assez fréquemment je n'hésite pas à franchir. C'est pourquoi dans nombre de transcriptions de mes analyses sociétales très, très personnelles, s'insinuent de temps à autre ces petits brins d'humour sur lequel je voudrais insister. Pour dire et redire que c'est un humour tel que je le conçois, mais pouvant ne pas plaire à tout le monde. Quoiqu'il en soit, tant pis. C'est ainsi et j'ai du mal à contenir mes besoins de parodier, de caricaturer et même, de polémiquer. C'est devenu un instinct de survie, oserai-je dire. Un réflexe qui vient m'oxygéner l'esprit lorsque je m'attarde un peu trop dans des pensées plus ou moins sombres, sur des textes empreints d'une certaine amertume.

Pour en terminer là, ce que je veux souligner à propos de mes inspirations aussi divergentes, est que j'ai vraiment besoin de parfois décompresser en passant par la plaisanterie. Pour ne pas sombrer dans une morosité chronique, provoquée par des textes souvent colorés de tristesse et de nostalgie. Gourmand de tout ce qui m'entoure je me laisse librement mener par mon inspiration du jour. Je propose mes points de vue. Tout simplement. Non pas pour blâmer, car mes comportements quotidiens n'échappent pas à ces petites mises à l'index de mon neurone réprobateur, mais pour tenter de déchiffrer cette réalité dans laquelle je baigne. Pour la palper. Pour me remettre en question. Autant de fois que nécessaire. C'est pourquoi, même si cela peut sembler déplacé pour certains, je publie parfois des textes empreints d'humeur et d'humour. Pour m'exprimer dans la totalité de mes inspirations.

Alors voilà. Je ne cherche pas à me justifier, je m'explique. Sans façon. Naturellement. Pour la conclusion, ce sera à chacun de juger.



 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
Visiter son site web
- Renaissance. (Autres poèmes)
- La rupture (Autres poèmes)
- Le chemineau. (Autres poèmes)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 996/13120

8.5%
 
 85 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.5%
 
 75 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

16.1%
 
 160 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 108 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 192 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 309 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0134] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.