Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 32
· Nanaba · ODIN · Lis tes ratures · Lapoètesse
13017 membres inscrits

Montréal: 19 oct 12:04:43
Paris: 19 oct 18:04:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Profil de Au Nom de la Rose Aller en bas de page Cacher le panneau de droite



Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   

Au Nom de la Rose

Poèmes : 96
Commentaires : 1651
Connexions : 3030
Pages consultées : 50490

Type de compte : Régulier
Membre depuis : 21 décembre 2004
Dernière connexion : il y a 2 ans

Cet utilisateur est présentement hors ligne.

Informations générales

Nom : David
Sexe : Masculin
Lieu : Montréal, Qc ; mais surtout dans ma tête
Profession : Écriviste, Gribouilleur... de Folie



Autres informations

Film préféré : Amadeus
Style musical préféré : Metal, Classique, rock, soft... et le son du ventre
Écrivain ou poète préféré : Paul Verlaine
Personnage de bande dessiné préféré : Le Chat, de Geluck




Passe-temps

Lire, écrire, aquariophilie, zoothérapie, hémophilie.

Bizarreries.



Son histoire

Émile Nelligan


Triste, dépressif et nostalgique, le poète est souvent seul. Quand il n'est pas dans sa petite chambre de l'avenue Laval, il se promène au centre-ville ou aux marchés Bonsecours et Jacques-Cartier, s'arrêtant occasionnellement dans une église. On sait peu de choses de sa vie privée, à part qu'il ne semble pas avoir eu de femmes importantes dans sa vie (à part sa mère). Plusieurs de ses poèmes reflètent d'ailleurs ses rêveries amoureuses et sa hantise d'aimer.
---

J'ai de ses defauts, quelques-unes de ses qualités. Il me manque la prestance, peut-être. Mais le mal de vivre ne s'apprend pas, il s'interiorise, il s'extériorise, il se vit. La folie me hante, de même.

J'ai peut-être eu plus de chance que lui, mais je n'ai pas su les saisir, ou les faire foisonner.



Projets futurs

L'écriture étant ma vie toute entière, devenir écrivain me semble le choix tout désigné.



Autre

Devant ton miroir, mon fils (écrit par ma mère)

Bercée, réchauffée par un doux souvenir

Blotti l’un contre l’autre devant ton miroir

Mon fils, mon tendre fils comme tu étais beau.

Me revoyant aujourd’hui froissée par les rides

Savourant en toi la tendresse

À cette heure où tu admires

La femme que je suis encore dans la lumière

Pour toi évidemment, malgré le temps

Un jour maman, toujours une mère

Même quand la vie me réduira en poussière.



Auteur : Danièle (ma mère)


---

Mon rêve familier de Paul Verlaine

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend

Car elle me comprend, et mon coeur, transparent
Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème
Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,
Elle seule sait les rafraîchir, en pleurant.

Est-elle blonde, brune ou rousse? Je l'ignore.
Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore
Comme ceux des aimés que la Vie exila
Son regard est pareil au regard des statues

Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a
L'inflexion des voix chères qui se sont tues........



Dernière entrée au journal

Publiée : 14 janvier 2013 à 21:03
Titre : Je ne reviendrai pas - 7 commentaires sur cette entrée

Je suis parti longtemps, pour la deuxième fois depuis que je suis arrivé sur LPDP.

Je repasse comme ça, voir ce qui change. Mais je ne pense pas reposter un jour.

Sans trop savoir pourquoi, ce site n'est plus attachant.

Et puis, peut-être que je me ferai avoir, que je repasserai si souvent que je rétablirai une hutte permanente.

Mais franchement, je préférerais éviter.

Il y a quelque chose de malsain, ici, pour moi.

(C'est peut-être pour dire qu'il y a quelque chose de malsain, en moi, ici.)

Répondre      Entrées antérieures


Listes:      

 

 



Liste de ses poèmes
Consulter son journal
Lui envoyer un message instantané
La ville sans personne (Nouvelles littéraires)
- Tu as choisi avec ton cœur (Lettres ouvertes)
- Les maux de l'âme (Poèmes tristes)
- Tu manques à ma vie (Poèmes d'amour)

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 958/13015

8.6%
 
 82 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 151 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.9%
 
 104 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.3%
 
 185 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.9%
 
 296 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.